Comment se déroule une médiation ?

Au début du processus, le médiateur signe avec les parties le protocole de médiation. Il s’agit d’un engagement au respect des conditions de la médiation. Les parties peuvent être accompagnées du conseil de leur choix qui signe également un engagement de confidentialité.

Le médiateur s’attache ensuite aux questions actuelles et concrètes nées du malentendu afin de déterminer les sujets qui seront abordés, ainsi que les besoins et les intérêts qui devront être rencontrés.

Il aide les parties à élargir leurs visions des choses, à réfléchir à des pistes de solution et à envisager la manière la plus adéquate de régler les questions qui les opposent.

Au terme des entretiens de médiation, le médiateur transcrit les engagements négociés dans une convention. L’accord de médiation peut le cas échéant être homologué par un juge, ce qui lui apporte la même valeur qu’un jugement et force exécutoire.

Le médiateur peut, avec le consentement des parties, inviter des tiers à participer ou impliquer ces derniers dans la médiation. Dans le cadre de ce procédé, des experts ou des avocats peuvent également jouer un rôle important.